Lundi 17/10 – Bolivie

Je Quitte San Pedro de Atacama au Chili avec des regrêts direction la Bolivie. Je repasserai sans doute dans cette région au mois de décembre après le Pérou lors de la descente du Chili. Un minibus nous conduit à la frontière bolivienne empruntant cette fameuse montée vers l'Altiplano qui nous fait passer de 2000 m à 4000 m en 1h. Nous arrivons à la jonction à 9h et nous passons par le poste de douane. Le 4x4 n'est pas encore la, il doit arriver de Bolivie dans l'heure qui vient. Nous en profitons pour prendre le "Desayuno" en plein désert. 9h30, notre 4x4 arrive et une femme bolivienne agée en descend. Elle a pris le 4x4 la veille à Uyuni et part visiter de la famille a San Pedro. Nous voila déja dans l'atmosphère, séquence émotion.

5570026593_580b8ca949_o

 

front

 

Une fois le 4x4 préparé, nous partons pour 3 jours et 2 nuits à travers le sud bolivien.

441

Je voyage avec un italien (Ricardo), un espagnol (Raoul) et un couple de danois (Thomas et Nina) avec leurs 2 enfants, le chauffeur est bolivien. Nous sommes 8, les bagages sont sur le toit bien protégées. Plusieurs 4x4 se suivent pour limiter les problèmes en cas de casse. Notre chauffeur semble être un bon mécano, il passe son temps a réparér les autres voitures, bon et mauvais signe à la fois. Première étape: La laguna Verde. C'est une lagune de couleur verte au pied du volcan Licancabur (6000m). Elle a été immortalisée plusieurs fois par la navette spaciale américaine qui l'a prise en photo à plusieurs reprises.

 

 

 

verde1

 

5569990793_c40d2c1518_o

 

Nous passons devant le camp de bases des expéditions pour son sommet. 1h plus tard, arrivée aux termes de Polques et Chalriri ou nous nous baignons. L'eau est à 38 degrés et la température extérieure est de 0 degré. Sublime sensation que de se baigner dans ces conditions au milieu des sommets enneigés.

 

termes

 

Par la suite, nous passons par les Geysers de Sol de la Mañana, un col à 4950 m d'altitude (plus haut que le mont Blanc ¡), les rocas de Dali et nous arrivons en milieu d'après midi à la Laguna Colorada ou nous allons passer la nuit. C'est un endroit exceptionnel, une étendue d'eau de couleur rouge à 4200m d'altitude, entourée de dunes de sel et de sommets enneigés. Il y a des Lamas, des flamants roses, etc..Je passe une heure à admirer ce paysage. C'est extraordinaire. Nous nous baladons sur les dunes de sel.

 

colorada

 

5570594346_516c588719_o

 

L'hébergement va se révéler rudimentaire, quelques baraquements sans confort, sans eau, sans chauffage (il fait –10 degrés la nuit) et avec de l'électricité de 19 à 21 h uniquement. Un bon duvet et une infusion à base de feuilles de Coca vont m'aider à passer cette nuit difficile par 5 degrés dans le dortoir.

 

 

Mardi 18/10 – Bolivie

Départ à 8h du matin direction le nord et le salar de Uyuni. Nous passons à coté de plusieurs lagunes toutes plus belles les unes que les autres, d'un volcan en activité et nous apercevons des lamas, vicuñas (famille des lamas), renards, flamants roses.

 

flamants 

 

La journée sera longue car beaucoup de km sur des pistes chaotiques. De plus, de Chicitas danoises parlant à l'arriere de la voiture de 8h a 15 h sans intérruption c'est un vrai suplice. Vers 13h, en plein désert, nous tombons sur un 4x4 un panne. Ils ont explosé leurs 2 roues. Atmosphère bizarre, c'est un gros 4x4 noir aux vitres teintées immatriculé au Chili, un des 2 gars regarde en permanence à l'horizon derriere lui. Ils sont stressés, préssés et ne veulent pas entendre parler de secours! Bref, notre chauffeur leur donne notre roue de secours et ciao. En fin d'AM nous arrivons à l'Hotel del Sal, un hotel fait entièrement de sel (murs, lits, tables...) au bord du Salar de Uyuni.

 

hotelsel

 

Une balade dans le village voisin va nous permettre de voir à quelle point la Bolivie est un pays pauvre, aucune voiture dans les rue en terre, pas de téléphone, pas de tv. Il est 19h et tous les enfants du village descendent jouer au foot. Il nous demandent de venir jouer "Hola touristas...". France + Italie + Espagne contre Bolivie, le match est déséquilibré. Les maisons sont petites, les boliviens aussi. Le diner sera l'occasion de goutter à la viande de Lama.

 

 

Mercredi 19/10

Départ pour le Salar de Uyuni, la cerise sur le gateau.

 

44

 

C'est la plus grande étendue de sel au monde (120 sur 80 km) devant Salt Lake aux US et le Salar de Atacama au Chili. Après avoir roulé 30 minutes, nous nous arrétons au milieu de cette immensité. 3 mots me viennent à l'esprit: blanc, bleu et silence.Le sol est dur comme de la pierre et la luminosité à son maximum.

 

salar

5570034907_3c12199872_o

 

 

C'est une sensation étrange et sublime à la fois. L'espagnol est malade, il a la tourista et un oeil tout rouge, il fait son baptême du feu de l'amérique du sud. 11h30, nous arrivons sur l'ile "de los Pescadores". C'est une petite ile perdue au milieu du lac et parsemée de cactus.

 

cactus

 

5571912402_09ff3dcbc3_o

 

Nous y déjeunons avant de partir vers Uyuni. Nous passons par un ancien hotel de sel désaffecté en plein salar et une exploitation de sel. Nous arrivons à Uyuni vers 15h, c'est le dépaysement total. Je passe prendre de l'argent à le Banco de credito gardée par un militaire aux lunettes noires et portant un énorme flingue à la Clint Eastwood. Hallucinant. Je retrouve Patrice le francais rencontré à San Pedro. Nous visitons le cimetière des trains et le soir, nous retrouvons Ricardo et Raoul pour diner dans une resto local. Ambiance psychadélique, nous sommes 4 au milieu de la piece éclairée par des néons, les gens entrent et sortent pour regarder le dessin animé qui passe à la TV, des chiens se baladent partout...

Pas d'eau chaude le soir à l'hotel comme d'hab.

 

5571297717_c161bc440b_o

 

Jeudi 20/10

10h: Départ pour Potosi. 6h de trajet pour uniquement 200km. Les valises sont sur le toit du bus. Des gens entrent et sortent du bus pour nous vendre des trucs (journaux, boissons, etc...). Toute une ambiance.

 

bus

 

Le bus roule à fond sur des pistes en terre, klaxone pour faire partir les Lamas de la route. Nous crevons une fois à mi chemin.

Nous arrivons à Potosi vers 16h. C'est une ancienne colonie espagnole et grosse ville minière. La ville a beaucoup de charme et est très animée. Il fait très froid.

 

Vendredi 21/10

Nous partons visiter les mines cette AM. Il parait que c'est ue expérience unique et parfois traumitisante.